Un futur nommé Matrix…

16 10 2010

Décidément cette rentrée universitaire 2010 est un grand cru ! Après la découverte de Zebowka, futur grand nom de la folk locale, voilà que le rock indépendant propulse Harris Matrix sur le devant de la scène montpelliéraine. Un groupe formé il y a deux ans et dont la filiation avec Sonic Youth n’est pas usurpée. La preuve avec l’excellent titre « DSS » à découvrir sur leur myspace ! En attendant la sortie de leur premier EP, les Harris Matrix seront en concert au Mojomatic ce samedi 16 octobre dans le cadre de la soirée Speed Records (5 euros). Avec Raspoutine (Montpellier), Baise Ball (Montpellier) et Dumbell (Cologne). Le 30 octobre, Harris Matrix partagera l’affiche de l’Up&Down avec Borderline (Montpellier).

François


Guillaume à la guitare et au chant, Charlotte à la basse et au chant additionnel, Antoine à la guitare et Aymeric, à la batterie. Toute ressemblance avec des membres d’Alyson Hell n’est pas fortuite…

http://www.myspace.com/harrismatrixtheband





Angil : le clip qui tue !

13 04 2010

Plus que quelques jours avant la sortie de « The And », le troisième et très attendu album d’Angil and the Hiddentracks. Un album enregistré en prises live avec les 10 musiciens du groupe au complet. Guillaume Long, le complice bédéiste et performer de Mickaël Mottet (aka Angil) signe la pochette. Un album au featuring prestigieux : Laetitia Sadier (Stereolab), Jim Putnam (Radar Bros.), Emma Pollock (Delgados), Françoiz Breut, Half Asleep, Raymonde Howard… Pour patienter d’ici au 5 mai, voici le clip de Jackson Jr Redding. Tourné dans les locaux du Grand Lux à Saint-Etienne, il a été réalisé de main de maître (boucher) par Pierre-Alain Giraud.

François

http://www.myspace.com/angilandthehiddentracks
http://long.blog.lemonde.fr/





Rubbish culte !

2 04 2010

Parfois la musique fait ça. On prend le son en pleine poire. On ressent une énergie incroyable et en même temps on est sonné. Comme un boxeur. Cobson et Marvin ensemble, ça fait exactement ça. Et on en redemande. Sauf que là, pour le concert de sortie de leur album respectif, ils n’ont partagé la scène du Rockstore que sur un seul morceau. Mais quel morceau ! Du Rubbish qui vaut de l’or.

Images : Manue, Tatiana, François
Son/mixage : Loïs
Montage : François





Figure de Stijl !

17 02 2010

400 affiches noir et jaune mystérieuses… placardées dans tout Montpellier. Le groupe montpelliérain DeStijl – qui emprunte son nom à un mouvement artistique hollandais du début du XXème siècle- a soigné le teaser de son concert du 6 mars au Rockstore ! 400 affiches supplémentaires viendront dans les prochains jours lever le voile sur le concert. Une opération communication originale, dans la lignée du titre du nouvel album : « White Stripes ». Si les rayures blanches évoquent effectivement l’architecture « De Stijl », ce titre est aussi un clin d’oeil au duo rock de Détroit, dont le deuxième opus s’intitulait… « De Stijl » ! Petit avant-goût du concert du 6 mars avec le videoclip de « Clues and Motives » dont l’univers graphique évoque Sin City et Renaissance. Un super boulot d’animation et de 3D réalisé par un étudiant parisien : Geoffrey Manet.

François

http://www.myspace.com/destijlonline





L’avenir du hip-hop…

29 01 2010

S’il ne fallait retenir qu’une image du concert de Sole & The Skyrider Band lundi soir (au Baloard), ce serait sans doute ce polaroïd saturé et flou sur le visage de Tim Holland – aka Sole. Avec son nouvel album « Plastique », le co-fondateur du label Anticon creuse son sillon de brouilleur de pistes. Du rap débité comme une mitraillette, posé sur une batterie rageuse ou sur une ligne de folk indé, le tout soutenu par des beats étourdissants. Un modèle de fusion ! Avec son look de bûcheron des Rocheuses, Sole est l’anti-héros du hip-hop américain. Mieux, il en incarne l’avenir.

Reportage : François
photo : Laurence

Sole est en concert à Paris le 29 janvier et à Lyon le 13 février.
http://www.myspace.com/soleandtheskyriderband
Le clip de Battlefields est à mater dans la Selecta





Les découvertes du Printemps ?

5 12 2009

19h10. Les catalans de Raph Dumas & the Primaveras quittent les loges pour rejoindre la scène de Victoire 2. L’horaire est inhabituel en ce samedi mais le concert est lui aussi particulier. Ce soir Raph et ses complices jouent pour une caméra posée à côté de la régie dans le fond de la salle. En jeu, une sélection dans la catégorie « découverte » du Printemps de Bourges. Un « label » qui permet d’ouvrir de nombreuses portes en début de carrière. Cela fait déjà trente minutes que les catalans sont sur scène. Il est temps que le sac de gemecs rende son dernier souffle… Les techniciens s’activent sur scène. Dans un instant le duo Scotch & Sofa va jouer sur du velours, à domicile, tandis que le Skeleton Band va s’amuser à brouiller les pistes. Reprise des repères avec le pop-rock efficace de Cobson et débauche d’énergie bienvenue avec le duo Electric Octopus Orchestra. FLX se livrera en fin de soirée à un numéro d’équilibriste pour proposer un set électro cohérent de « seulement » trente minutes. Verdict à la mi-janvier.

reportage : François, Maël, Gwen, Raphaël

http://www.myspace.com/electricoctopusorchestra
http://www.myspace.com/cobson
http://www.myspace.com/alexandtheskeletonband
http://www.myspace.com/felixien
http://www.myspace.com/scotchetsofa
http://www.myspace.com/raphdumastheprimaveras