Une « deep soul » gagnante !

19 04 2013

Curtis Mayfield, Marvin Gaye ou encore le bassiste Bootsy Collins. Les références vocales de Léna Rodes, chanteuse de Léna & The Deep Soul, sont des chanteurs à la voix sensuelle qui susurrent à l’oreille… Pour autant, la musique de la montpelliéraine ne se réduit pas à quelques déhanchés et autres caresses vocales. Son ambition est de pousser le public sur le dancefloor et ses compositions empruntent autant à la soul (le redoutable Sexy Man) qu’à la funk (I want to Funk U) ou au disco (I can’t Hide it). Une « Deep Soul » qui s’avère aussi bien taillée pour l’écoute intimiste au casque que pour les grandes messes live !

Lire le reste de cette entrée »

Publicités




Le groove dans la peau…

2 04 2013

C’est un album que l’on pourrait acheter uniquement pour sa pochette tant elle est sexy !  Mais ce qu’il y a à l’intérieur de « Burn » est à l’image de cette chanteuse à la coiffure afro qui dégraffe son bustier sur un fond ocre « old school » : du funk et de la soul dans le pur esprit des 70’s ! Mais « Burn » est aussi jazzy et moderne. Car pour mixer l’album, Léna Rodes s’est adjoint les services de Jason Jaknunas (Souljazz Orchestra) à Ottawa. Ce  que ne dit pas « Burn » en revanche, c’est que le groove de Léna & The Deep Soul est furieusement contagieux en live !

Lire le reste de cette entrée »





More and more !

24 11 2011

Amateurs de jazz et de hip-hop, réjouissez-vous !, Gumguts vous a gardé bien au chaud un dernier extrait du concert en jardin des Protolites. Rappelez-vous, c’était le 25 août et Never Again ouvrait une soirée entière dédiée au jazz, au funk et à la musique soul…

Cadrage :
François Revouy
Vincent Bonneaud
Denise Oliver

Montage/Post-Prod :
François Revouy
Vincent Bonneaud

http://www.myspace.com/theprotolites





They are dangerous !

5 10 2011

Boutonnet, fin du mois d’août. Les Protolites enflamme l’assistance réunie dans un jardin privé de la rue du Faubourg Boutonnet à Montpellier. Leur style jazz, funk, hip-hop sonne terriblement groovy. Parmi les titres que le quatuor enchaîne devant nos caméras, « Dangerous Play » impose son beat addictif…

Cadrage :
François Revouy
Vincent Bonneaud
Denise Oliver

Montage/Post-Prod :
François Revouy
Vincent Bonneaud

http://www.myspace.com/theprotolites





Introducing The protolites !

17 09 2011

Prenez quatre musiciens talentueux de Bordeaux – rencontrés un soir d’anniversaire à Montpellier – et faites les jouer dans un jardin improbable de la rue du faubourg Boutonnet… Le résultat est à la hauteur de vos espérances : magique ! Prenant rapidement le public dans ses filets, le groupe d’Olivier Lerole a distillé pendant plus d’une heure des pépites au carrefour du jazz, du hip-hop et du funk. A l’image de ce Goodbye Darling…

Cadrage :
François Revouy
Vincent Bonneaud

Montage/Post-Prod :
François Revouy

http://www.myspace.com/theprotolites





The Protolites en jardin !!!

18 08 2011

Après Julien Fortier au Beaux-Arts et le Skeleton Band à la gare Saint-Roch, Gumguts poursuit sa découverte des beaux lieux de Montpellier. Cette fois c’est dans un jardin de Boutonnet que nous vous convions le 25 août pour découvrir The Protolites. Un groupe bordelais plein d’avenir dont les influences mêlent jazz/hip-hop/soul et funk. La voix du chanteur n’est pas sans évoquer un certain Jamiroquai tandis que le sax vient d’enchaîner une première partie du Wu-Tang Clan et le prestigieux Montréal Jazz Festival avec les « Shaolin Temple Defenders ». Les Protolites officient également au sein du groupe de ska-surf-reggae « MooN HoP » que les critiques comparent déjà au Jim Murple Memorial. Rien que ça !

Les concerts en appart sont réservés aux adhérents de Gumguts (5 euros la cotisation annuelle). Ensuite le PAF est de 5 euros par concert. Inscription obligatoire par mail en envoyant nom et prénom à undergroundfeeling@yahoo.fr. L’adresse et l’heure de rendez-vous suivent en retour…

http://www.myspace.com/theprotolites
http://www.myspace.com/moonhopbordeaux





Bonnes nouvelles de la planète funk !

6 08 2011

Entre un été pourri et une actualité déprimante, il n’y a guère que la musique pour retrouver un peu la pêche. Le 29 août, direction Trinidad pour la sortie du deuxième album d’Anthony Joseph & The Spasm Band, « Rubber orchestras ». Celui qui avait enflammé Fiest’A Sète en 2009 revient avec un skud tout aussi explosif. Le titre « Money Satan » est en téléchargement libre à l’adresse http://myrebirth.fr/2011/07/11/telechargez-gratuitement-un-morceau-du-nouvel-album-danthony-joseph/. La super bonne nouvelle c’est qu’Anthony Jospeh est programmé au Jam le 26 novembre prochain dans le cadre des concerts Cosmic Groove !

Bruno Guichard nous aura au préalable régalé en programmant les Kings Go Forth le 12 novembre. Emmenés par Andy Noble, fondateur du label Lotus Land Records et par le chanteur vétéran black de Milwaukee Black Wolf, les Kings Go Forth délivre un soul/funk chauffé à blanc à l’image de leur album « The outsiders are back » sorti dans les bacs au printemps 2010. A écouter de toute urgence…

Enfin, tous ceux qui ont vu la londonienne Gizelle Smith au Jam en octobre 2010 se réjouiront d’apprendre que les Mighty Mocambos qui l’accompagnaient sur scène sortent leur premier album le 4 octobre 2011. Au featuring de « The future is here » on retrouvera notamment les légendes du hip-hop Afrika Bambaataa et Charlie Funk. Titre à écouter ici : http://www.mixcloud.com/groovement/groovement-agent-j-5jul11/. Si avec tout ça vous n’avez pas retrouver le moral, c’est à n’y plus rien comprendre !