Jonnystyle, happening de haut vol !

7 05 2013

C’est une réelle performance qu’a réalisée l’artiste montpelliérain Jonnystyle lors du vernissage de l’exposition « L’enfant du pays » à la galerie At Down ! Alors que le public déambulait au milieu des toiles accrochées aux cimaises, voilà que le gaillard est apparu sur un toit en face de la galerie, muni de ses bombes et équipé d’une caméra subjective. Une foule compacte s’est alors pressée sur la terrasse pour admirer le graffeur dans ses oeuvres… Les caméras de Gumguts n’ont rien manqué.

Lire le reste de cette entrée »





L’espoir selon N3rdistan…

11 02 2013

Allez savoir pourquoi, nous n’avions pas prévu d’enregistrer Wa Yeah. Concentrés que nous étions sur les morceaux plus électroniques de N3rdistan. Heureusement qu’un deuxième set était prévu ce soir-là ! Quel dialogue incroyable entre la voix de Walead, chanteur et compositeur de N3rdistan et la flûte peul de Ben Cucchiara ! Ces deux-là se sont rencontrés chez Matthieu Lesieur, au studio « Record it » de Perpignan. Ils ont tout de suite eu envie de travailler ensemble sur un projet de musique traditionnelle africaine (Walead Ben Selim). Mais aussi d’inviter la flûte sur le set éléctro de N3rdistan. Dans l’écrin du « Parcours », Wa Yeah se pare des toutes les couleurs des graffitis et collages de Smole, Salamech et Al Sticking. Une chanson d’une rare intensité.

Lire le reste de cette entrée »





Street Art du sol au plafond !

22 11 2012

Le 6 janvier 2013 il ne restera rien. Pas une seule pierre. La maison sera entièrement détruite. Seules quelques toiles survivront, exposées chez leurs nouveaux propriétaires. Lancé il y a plus d’un an – alors que la demeure était à l’abandon – le projet du propriétaire, l’architecte François Fontès, aura dépassé toutes les attentes. Depuis l’inauguration du 20 octobre, des milliers de visiteurs ont arpenté le « Parcours » pensé par les graffeurs Salamech, Smole et le collagiste Al Sticking. Six mois d’intervention auront été nécessaires pour transformer cette villa en un lieu incontournable de la culture « street ». Un lieu d’autant plus magique qu’il est éphémère.

Lire le reste de cette entrée »





Frank y était !

11 10 2010

On a découvert le photographe Frank Puyau lors du festival off des Boutographies. Son travail surréaliste « Songes et Démence » nous a emballé, ses références se situant quelque part entre Magritte et Schuiten et Peters. Pour ceux qui l’aurait raté, séance de rattrapage au théâtre Jean Vilar jusqu’au 9 décembre ! Dans l’exposition « J’y étais » qu’il présente à partir du 15 octobre à La Barack, le « photographiste » nous invite à le suivre dans un périple onirique autour d’un lac des Cévennes. Chaussé des Havaianas de l’artiste, on accède à un monde imaginaire fait de cimetière des éléphants, de vallée antique et de marécages. L’identification opérant, son témoignage devient le nôtre… Le tremblement de terre, on y était !

François

http://www.myspace.com/frankpuyauphotographist
http://www.frankpuyau.fr/

« Songes et démence » au théâtre Jean Vilar jusqu’au 9 décembre.
« J’y étais » A la Barak, du 15 octobre au 27 décembre.





Tête à modeler…

15 06 2010

Plus qu’un modèle, de la pâte à modeler. Depuis 2002, la montpelliéraine Miss Buffet Froid travaille avec les plus grands photographes et illustrateurs. Tous s’arrachent son visage caoutchouc et son incroyable talent d’interprète ! C’est une partie de ce travail qui est exposé jusqu’au 3 juillet à l’atelier A LA Barak au coeur de L’Ecusson*. A travers le regard de vingt-six professionnels, on découvre une artiste multifacette qui s’abandonne totalement au processus créatif. Jubilatoire.

Reportage : François, Elodie

Crédits sons : Translate/Atner©Atner cc-by ; Cause for Celebration/Tom Caruana©Tom Caruana cc-by ; Then/BalckEra©BlackEra cc-by

* Une vidéo en langage des signes accueille les personnes malentendantes.
Par ailleurs, Miss Buffet Froid propose au public de participer au projet d’ouvrage photographique qui suivra l’exposition. Possibilité de souscrire un bon de commande à cette adresse : http://buffetfroid.net/souscription_miss_buffet_froid_2010.pdf

http://www.missbuffetfroid.com
http://www.alabarak.com





Les photos « attrape-lumière » d’Olga Savich…

31 05 2010

L’art abstrait serait moins accessible que l’art figuratif. Voire ! La série « Sun Traps » d’Olga Savich, présentée dans le cadre du festival off des Boutographies, fait appel à l’imagination du spectateur. Elle suscite beaucoup d’émotions pour peu qu’on se laisse absorber par les formes et les textures en Noir & Blanc. Ne voit-on pas surgir ici une triple-oreille ou un triple-coeur et là ne dirait-on pas une radiographie d’os humain ? A vous de voir…

Reportage : François
Crédit sons (hiphopdomain.org) : freak hop / pakupaku©pakupaku cc-by ; chordless cycle / ussf©ussf cc-by

http://www.myspace.com/olgasavich

Site Internet du festival :
http://www.wix.com/buzzarts/off





Peintres de lumière…

25 05 2010

Un temps de pose long (plus d’une minute) et des mouvements de lumière en direction de l’objectif… Le principe du light painting est enfantin. Reste à maîtriser la technique et à trouver son style ! Les italiens Yapwili et Garagolo ont trouvé le leur en incorporant des personnages réels à leur cadre imaginaire. Les modèles prennent la pose tandis que Yapwili s’agite autour d’eux. Dans l’objectif de Garagolo, la magie opère…

Reportage : François
Crédits son (hiphopdomain.org) : beep-hop/Realaze©Realaze cc-by ; chordless cycle/ussf©ussf cc-by

http://signesdelumiere.wordpress.com/

Site Internet du festival off des Boutographies :
http://www.wix.com/buzzarts/off