Jonnystyle, happening de haut vol !

7 05 2013

C’est une réelle performance qu’a réalisée l’artiste montpelliérain Jonnystyle lors du vernissage de l’exposition « L’enfant du pays » à la galerie At Down ! Alors que le public déambulait au milieu des toiles accrochées aux cimaises, voilà que le gaillard est apparu sur un toit en face de la galerie, muni de ses bombes et équipé d’une caméra subjective. Une foule compacte s’est alors pressée sur la terrasse pour admirer le graffeur dans ses oeuvres… Les caméras de Gumguts n’ont rien manqué.

Lire le reste de cette entrée »





Street Art du sol au plafond !

22 11 2012

Le 6 janvier 2013 il ne restera rien. Pas une seule pierre. La maison sera entièrement détruite. Seules quelques toiles survivront, exposées chez leurs nouveaux propriétaires. Lancé il y a plus d’un an – alors que la demeure était à l’abandon – le projet du propriétaire, l’architecte François Fontès, aura dépassé toutes les attentes. Depuis l’inauguration du 20 octobre, des milliers de visiteurs ont arpenté le « Parcours » pensé par les graffeurs Salamech, Smole et le collagiste Al Sticking. Six mois d’intervention auront été nécessaires pour transformer cette villa en un lieu incontournable de la culture « street ». Un lieu d’autant plus magique qu’il est éphémère.

Lire le reste de cette entrée »





Giallo puissance 10 !

6 11 2012

On imagine aisément la grande scène de meurtre version Dario Argento : une formidable explosion de sang sur les murs ! The Unknown Project nous replonge dans l’ambiance des meilleurs gallio italiens des années 60 à 80 qui croisaient polars, films d’horreur et films érotiques. Le talent des perpignanais dépasse le simple hommage à maître Bava et consors. Ils renouvellent l’exercice en incorporant des influences plus rock et expérimentales à l’image d’un Livia’s Dream incarné par un Walead bluffant au chant. Le Vjing inspiré de Clément Chaptal confère à ce titre inédit une rare intensité.

Lire le reste de cette entrée »





The Unknown Project à l’affiche !

23 09 2012

Après la sortie de l’EP « The Young Lady » en 2010, les perpignanais fans de giallo ont sorti l’an dernier un superbe album intitulé « Original soundtrack (Whatever happened to Otis) »  et enregistré la B.O. du film « Rock’n’roll Over » d’Enguerran Prieux. Ils seront exceptionnellement à Montpellier le vendredi 5 octobre pour un concert en jardin avec Vjing.
Envoyez nom + prénom à undergroundfeeling@yahoo.fr. Il est possible d’inscrire deux personnes par mail, avec les informations requises pour chacun. Adhésion à l’association Gumguts obligatoire (5 euros d’adhésion annuelle) puis P.A.F. de 5 euros. Buvette d’association sur place.

 





De l’ombre à la lumière…

6 07 2010

Le festival des architectures vives – le FAV – est en passe de devenir un événement incontournable à Montpellier. Les équipes d’architectes se pressent pour être dans la sélection et pouvoir ainsi « revisiter » une cour d’hôtel particulier de l’Ecusson. L’an dernier, le cabinet parisien Alcmea avait enthousiasmé les visiteurs avec l’installation écologique et éphémère Hibernature (des tournesols incrustés dans des blocs de glace étaient peu à peu libérés de leurs chaînes). Avec pour thème « ombre et lumière », l’édition 2010 n’est pas en reste…

Reportage : François

Crédits sons : Flamenco/Oneterp ; You’d better watch out in a forest after midnight/all:my:faults©all:my:faults cc-by ; Beep-Hop/Realaze©Realaze cc-by ; La ballade de Greg Blount Remixx/Throw Panda Bat©Throw Panda Bat cc-by ; Then/Black Era©Balck Era cc-by

http://favmontpellier.nerim.net





Punk, rock et performance !

2 06 2010

N’y allons pas par quatre chemins : Trash Mongo est l’un des groupes les plus intéressants de la région. Parce que la performance y tient une place prépondérante – empreinte des Beaux-Arts de Nîmes – parce que leurs influences rock, punk, new-wave et noisy font plaisir à entendre, parce que le son du début a évolué vers plus de musicalité sans perdre une once de ce joyeux bordel qui les caractérise. Parce que – putain que ça fait du bien !- de se prendre autant d’énergie dans la tronche un dimanche soir de fête des mères…

Reportage : François

http://www.myspace.com/trashmongo





Peintres de lumière…

25 05 2010

Un temps de pose long (plus d’une minute) et des mouvements de lumière en direction de l’objectif… Le principe du light painting est enfantin. Reste à maîtriser la technique et à trouver son style ! Les italiens Yapwili et Garagolo ont trouvé le leur en incorporant des personnages réels à leur cadre imaginaire. Les modèles prennent la pose tandis que Yapwili s’agite autour d’eux. Dans l’objectif de Garagolo, la magie opère…

Reportage : François
Crédits son (hiphopdomain.org) : beep-hop/Realaze©Realaze cc-by ; chordless cycle/ussf©ussf cc-by

http://signesdelumiere.wordpress.com/

Site Internet du festival off des Boutographies :
http://www.wix.com/buzzarts/off