Vive le Grunge !

12 11 2013

On ne l’avait jamais fait. Même eux, ça les a fait sourire quand on leur a proposé l’idée. Du Grunge en appart, pensez donc, fallait oser ! Mais ça valait vraiment le coup. Passées quelques ballades folk à la mélodie entêtante (le superbe Terrible Plan), le set de Mummy’s Gone a pris des allures furieusement grunge et fait résonner l’appartement de la rue Clémenceau de part en part. Un set intense, délivré sans artifices par un Sébastien Uranga impeccable à la batterie et un Julien Codaccioni dont le charisme est toujours aussi impressionnant depuis ses débuts dans les 10 rue de la Madeleine, son précédent groupe. A vous donner envie de brancher votre guitare acoustique !

Lire le reste de cette entrée »





Clap’s met des bulles dans la pop…

9 05 2011

La musique de Clap’s pétille à l’image de la source Perrier dans leur village de Vergèze. Délivrant une pop/rock efficace, le groupe gardois fait la part belle à la chanson française à la manière d’un certain « M » dont ils se revendiquent mais aussi des nîmois de Lane-S dont ils sont proches (Lane-S sera sera en concert le 16 juin à l’Antirouille et le 2 juillet au théâtre de la mer). Clap’s devrait passer en studio dans les prochains mois pour enregistrer un EP de 8 titres avant d’entamer – c’est tout le mal qu’on leur souhaite – une série de concerts rafraîchissants.

Reportage : François
http://www.myspace.com/clapslegroupe





Punk, rock et performance !

2 06 2010

N’y allons pas par quatre chemins : Trash Mongo est l’un des groupes les plus intéressants de la région. Parce que la performance y tient une place prépondérante – empreinte des Beaux-Arts de Nîmes – parce que leurs influences rock, punk, new-wave et noisy font plaisir à entendre, parce que le son du début a évolué vers plus de musicalité sans perdre une once de ce joyeux bordel qui les caractérise. Parce que – putain que ça fait du bien !- de se prendre autant d’énergie dans la tronche un dimanche soir de fête des mères…

Reportage : François

http://www.myspace.com/trashmongo





Trash Mongo, BSL Crew, Dj SworZ…

23 05 2010

Té-rrible ! C’est la soirée underground qui manquait au programme du printemps. Dimanche 30 mai à 20h30, direction le Baloard pour la clôture du festival off des Boutographies. Une soirée 100% découvertes avec l’expo photos « Franchies je vous aime ! » du londonien Peter Winfield, le live Lightpainting du BSL Crew de Montpellier, le concert punk-rock-noisy des nîmois de Trash Mongo et le set Ragga/Drum’n’Bass du narbonnais Dj SworZ. Pour la modique somme de… ce qu’on veut, puisque la participation est libre ! Alors là, chapeau…

François

http://www.myspace.com/trashmongo
http://www.myspace.com/djsworz





48 heures chrono !

15 02 2010

Quand les étudiants des Beaux-Arts de Nîmes et Montpellier investissent le FRAC (Fonds Régional d’Art Contemporain), cela donne « Temps Réels » une exposition rafraîchissante qui se déroule sur quatre mois, avec renouvellement des créations tous les quinze jours. Le processus d’installation est d’ailleurs retransmit en temps réel sur le Net grâce à une webcam (http://esbama.dyndns.org/tempsreels). Pour cette troisième période intitulée « Au pied du mur », les étudiants sont arrivés les mains dans les poches. Ils ont conçu et réalisé leurs oeuvres sur place, transformant l’espace du Frac en atelier pendant 48 heures. Dans ce temps imparti très court, ils ont réussi à créer des oeuvres simples et efficaces qui auraient tout à fait leur place dans des Biennales d’Art contemporain. A voir et à expérimenter jusqu’au 27 février.

Reportage : François
Bande son : Eis, The Skeleton Band

FRAC, 4/6 rue Rambaud, Monptellier
http://www.fraclr.org/
http://lencyclopartdie.blogspot.com/





Le retour de la house ?

10 02 2010

Après cinq années de domination outrageuse dans les clubs, l’électro serait en perte de vitesse en 2010. C’est en tout cas l’analyse des Dj de Soulbag Crew et d’Orgammon, les deux associations de Nîmes et Montpellier qui ont organisé le festival Deep Vibes 2. Et si l’électro paye la note, c’est avant tout parce qu’elle n’est pas assez conviviale. Mode qui s’épuise ou crise sociale qui s’invite sur le dancefloor ? Peu importe. Le résultat de cette désaffection pour « l’électro froide » pourrait signifier le grand retour de la house. Une musique plus conviviale, mélange de nappes électro et de sonorités soul et jazzy. Plus que jamais l’heure est au groove, même dans l’electro.

reportage : François, Manue

http://www.myspace.com/orgammon
http://www.myspace.com/soulbagcrew





Yes they paint !

3 12 2009

En choisissant d’exposer trois jeunes diplômés de l’école des Beaux-Arts de Nîmes, Jean-Paul Guarino entend bien montrer qu’un nouveau courant est en train de naître dans la peinture. Un courant qui se permet toutes les hybridations comme dans les toiles de Mika Perez. A propos de son travail, Julia Scalbert explique : « le regard du spectateur doit en quelque sorte « traverser » la peinture pour identifier l’objet« . Chez cette génération l’artefact laisse la place à plus d’émotion : « Si mes productions semblent naïves et cruelles, mon travail serait comme un rire nerveux, décrypte Sonia Foulc (…) La peinture anime quelque chose d’une vitalité, d’une respiration, d’une tension, autant d’idées qui s’apparentent à une présence, à un être-là« . Pour Jean-Paul Guarino, cette (r)évolution de la manière de peindre est aussi importante que l’élection de Barack Obama à la Maison Blanche.

Yes We Paint
Jusqu’au 19 décembre
Vasistas galerie, Montpellier

reportage : Gwen, Maël

http://www.vasistas.org