Si Chloé m’était comptée…

14 07 2011

Dédié à la compagne de l’artiste, Chloé donne le ton du nouvel album de Julien Fortier. Un album intime et viscéral où la poésie sonne toujours juste. Ainsi « Chloé » donne véritablement envie de « voir une étoile digne de ce nom dans la ville de lumière »… La complicité avec le pianiste Florian Beigbeder transcende cette version enregistrée en appartement le 11 juin dernier.

cadrage/montage :
François Revouy, Vincent Bonneaud
ingé son :
Florian Staub
mixage son :
David Darmon
post-prod :
François Revouy

http://www.myspace.com/julienfortier





Julien Fortier et ses anges…

7 07 2011

C’était le 11 juin dernier dans un atelier des Beaux-Arts transformé en appart cosy et chaleureux. Julien Fortier inaugurait les concerts privés de Gumguts accompagné d’une troupe de six musiciens devant un public bondé (Florian Beigbeder au piano, Vincent Darty à la guitare, Lesly Andral à la basse, Olivier Merlet au violon, Florent Morisot au Trombone et Tankred à la batterie). Dans la lignée de l’album « Chloé » sorti au printemps, le poète Fortier a livré une prestation habitée de part en part. De quoi faire s’arrêter quelques anges…

cadrage/montage :
François Revouy, Vincent Bonneaud
ingé son :
Florian Staub
mixage son :
David Darmon
post-prod :
François Revouy

http://www.myspace.com/julienfortier





Solide comme un rock

19 12 2009

Prends tout. C’est le titre qui clôt les retrouvailles de Chozpareï avec son public. Un titre FAN-TAS-TIQUE ! Mais c’était pas gagné d’avance. A la télé, la France affronte les All Blacks et le lighteux de service a installé un écran au-dessus de la régie pour suivre la rencontre… Résultat, la scène de l’Antirouille est tantôt plongée dans le noir, tantôt multicolore ! Mais qu’importe, l’émotion du groupe passe quand même. Pire. L’ingé son semble complètement perdu derrière sa console. Seule la voix du chanteur passe dans les micros qui enregistrent le concert ! L’accordéon ne s’entend pas chanter ou jouer, c’est selon. Quant au bouzouki… Mais qu’importe, ce soir l’énergie du groupe passe quand même. Car le nouveau Chozpareï a pris du coffre ; une bonne dose de testostérone capable de l’emmener loin sur la route. La grande route. La route du rock.

reportage : François, Maël

http://www.myspace.com/chozparei





Nada fait la roots

18 12 2009

Ne lui dites pas que c’est du Slam créole. Trop réducteur, pas assez singulier. La marque de fabrique de Nada c’est l’originalité. Un savant dosage de rythmes créole, hip-hop et reggae passé au mixeur de la Réunion et servi par une voix chaude qui fait rouler les mots à la manière d’un kayamb. Le résultat, c’est une danse enivrante – le Maloya – qui parle d’abord au corps avant de toucher l’esprit. Et l’esprit il y en a dans les textes de Nada, à l’image de ce sublime « Largue la po », véritable déclaration d’amour à la Réunion. Une magie qui a séduit Manu, le nouveau clavier, qui semble s’amuser là où tant de musiciens occidentaux se sont cassés les dents. Le secret de Nada Roots ? La maîtrise du groove…

Reportage : François, Manue, Jeff, Maël

http://www.myspace.com/nadarootsprod





Scotché Sofa…

15 12 2009

Ils n’ont aucune raison d’avoir la trouille contrairement au titre de ce morceau enregistré à Victoire 2 le 14 novembre dernier. Leur complicité fonctionne à merveille sur scène et le public frémit à chacune de leurs interprétations. Certes c’est le fruit d’un long travail ; à l’image de toutes ces dates accumulées dans les salles de France et de Navarre depuis bientôt six ans. Gageons que 2010 sera l’année de la reconnaissance nationale pour Scotch & Sofa avec de beaux festivals et un album à la clé ! Mais en attendant, c’est à la radio qu’ils ont rendez-vous le 25 janvier pour passer en live dans l’émission « le fou du Roi » sur France Inter. A 11 heures pétantes !

reportage : François, Maël, Gwen, Raphaël

http://www.myspace.com/scotchetsofa





Le temps d’un Narcisses…

26 11 2009

On l’avait gardée bien au chaud, histoire de vous faire découvrir d’abord le personnage. Et puis de toute façon on ne pouvait pas diffuser plus de dix minutes d’un coup, alors… Voilà la version intégrale des Narcisses que Dimoné a joué au Rockstore vendredi soir. 3’50 d’un plaisir contagieux…

Reportage : François, Gwen, Maël





Dans l’univers de Dimoné…

25 11 2009

Le Bal des mots dits. Tout de suite ça sonne bien ce concert. Limite borderline, genre artistes maudits. Et c’est vrai qu’ils ont un petit air d’Arthur Rimbaud ces « diseurs du littoral » : Papillon Paravel, Zob, Dimoné. Rajouter le parisien Fred, et elle a une sacrée gueule cette affiche au Rockstore ! Au jeu de l’applaudimètre, c’est le montpelliérain Dimoné qui gagne. Mais c’est tout sauf une surprise. Ce soir « Domi » joue chez lui, en famille, à la maison. Il revêt son costume de scène et lâche son personnage extravagant…

reportage : François, Gwen, Maël

http://www.myspace.com/dimonelesite