Vive le Grunge !

12 11 2013

On ne l’avait jamais fait. Même eux, ça les a fait sourire quand on leur a proposé l’idée. Du Grunge en appart, pensez donc, fallait oser ! Mais ça valait vraiment le coup. Passées quelques ballades folk à la mélodie entêtante (le superbe Terrible Plan), le set de Mummy’s Gone a pris des allures furieusement grunge et fait résonner l’appartement de la rue Clémenceau de part en part. Un set intense, délivré sans artifices par un Sébastien Uranga impeccable à la batterie et un Julien Codaccioni dont le charisme est toujours aussi impressionnant depuis ses débuts dans les 10 rue de la Madeleine, son précédent groupe. A vous donner envie de brancher votre guitare acoustique !

Lire le reste de cette entrée »





Les bonnes vibrations de Bumcello…

10 12 2012

Un concert de Bumcello est toujours un événement. Inclassable musicalement, le duo composé de Cyril Atef (batterie, percussions) et de Vincent Ségal (violoncelle, basse) est passé maître dans l’art de l’improvisation. A l’occasion de la sortie de leur septième album « aL », enregistré en deux jours avec la complicité du chanteur Tommy Jordan, ils sont venus faire grimper la température de Victoire 2 lors du festival 34 Tours. Gumguts a pu capter quelques bonnes vibrations…

Lire le reste de cette entrée »





Giallo puissance 10 !

6 11 2012

On imagine aisément la grande scène de meurtre version Dario Argento : une formidable explosion de sang sur les murs ! The Unknown Project nous replonge dans l’ambiance des meilleurs gallio italiens des années 60 à 80 qui croisaient polars, films d’horreur et films érotiques. Le talent des perpignanais dépasse le simple hommage à maître Bava et consors. Ils renouvellent l’exercice en incorporant des influences plus rock et expérimentales à l’image d’un Livia’s Dream incarné par un Walead bluffant au chant. Le Vjing inspiré de Clément Chaptal confère à ce titre inédit une rare intensité.

Lire le reste de cette entrée »





Emilie Chick s’offre le Pont du Gard !

5 08 2012

On l’avait quittée au mois de janvier, après un concert en appart intimiste et mémorable. On l’a retrouvée survoltée sur la grande scène de Lives au Pont le 13 juillet, partageant l’affiche avec les monstres sacrés De la Soul et les trublions Birdy Nam Nam (on passera sous silence la prestation de Selah Sue). Coiffure hirsute et tenue flashy, la plus américaine des gardoises aura parfaitement réussi le difficile exercice de la première partie . Une demi-heure après son entrée en scène, la voilà qui quitte les projecteurs sous les applaudissements… Pour mieux y revenir le 7 septembre, lors de l’inauguration (gratuite) de Paloma, la salle de musique actuelle de Nîmes. Emilie côtoeira pour l’occasion une de ses idoles : le producteur californien Dj Shadow. Featuring incroyable en vue ?

Chant :
Emilie Chick
clavier :
Clément Prêteux
basse :
Tony Cochet
batterie :
David Cochet

Mix son :
Luc Rocher

Cadrage :
Vincent Bonneaud
François Revouy
Da Noise Records

Montage/Post-Prod :
François Revouy

http://vimeo.com/emiliechick
http://www.emiliechick.com





L’autre ritournelle…

10 07 2012

Avec « le sans nom », Iaross s’amuse à brouiller les pistes. Le trio montpelliérain se fraye un chemin parmi la chanson, le hip-hop et le jazz avec une aisance rare. Emporté par une ronde de mots et de styles musicaux, le public finit par perdre ses repères. Pour son plus grand plaisir. Ah ! si seulement le final pouvait durer plus longtemps…

Nicolas Iarossi : Guitare,violoncelle, chant.
Germain Lebot : Batterie et percussions diverses.
Colin Vincent : Guitare electrique, clavier

Ingé son : Florian Vincent

Cadrage :
Vincent Bonneaud
François Revouy

Montage/Post-producion :
Vincent Bonneaud
François Revouy

http://www.myspace.com/iaross