Mo’Kalamity, roots et militante

9 09 2013

Seulement deux femmes étaient programmées cette année au Garance Reggae Festival. Christine Miller qui s’est produite au Dub Station Corner (avec Blackboard Jungle) et Mo’Kalamity qui a ouvert la scène principale le 25 juillet. Dix ans après avoir lancé sa carrière solo, la parisienne originaire du Cap-Vert, touche enfin à la reconnaissance. Et devrait finir l’année en trombe avec la sortie de son troisième album, « Freedom of the Soul », qui s’annonce roots et militant. Release Party le 9 novembre au Petit Bain (Paris). Gumguts l’a rencontrée à la sortie de son set…

Lire le reste de cette entrée »