Un peu plus près des étoiles

16 12 2013

On avait quité Tana un soir d’automne 2011 dans le quartier de Figuerolles. Quel beau concert en jardin ! Nous nous étions promis de nous revoir et nous l’avons fait à de multiples reprises dans les bars concerts de Montpellier. Mais nous n’avions pas nos caméras. Il manquait une date majeure, un lieu où l’acoustique serait vraiment à la hauteur du projet, où le piano pourrait envahir la salle et les violons en découdre avec le ukulélé. En sélectionnant Tana & The Pocket Pilharmonic, le dispositif 34 Tours a non seulement permis au sextet montpelliérain de progresser dans son jeu et dans son sens du spectacle (c’est tellement mieux quand Tana quitte son tabouret pour déambuler sur scène !) mais il nous a aussi fourni l’écrin nécessaire à l’enregistrement d’une belle captation. Allez, commencez à faire vos valises Tana & Co, le but n’est plus très loin…

Lire le reste de cette entrée »

Publicités