Gumguts soutient Adil Smaali !

19 11 2010

Muni d’un visa long séjour, Adil Smaali est arrivé en France en 2005 en provenance du Maroc. Agé de 16 ans, il a été pris en charge par le conseil général de l’Hérault au titre de l’aide sociale à l’enfance. A sa majorité il a bénéficié d’une formation régionale de technicien du spectacle. Depuis 6 ans, Adil a construit sa vie professionnelle et privée à Montpellier. Très investi dans la vie culturelle locale, ce jeune musicien a intégré le groupe SimSim comme chanteur et il a joué dans le collectif « Je dis de l’Impro ». Il s’est produit aux Internationales de la Guitare, au Festival Arabesques, au Festival de Grabels, etc.

Intermittent du spectacle est un vrai métier !
Bien qu’intermittent du spectacle, Adil Smaali a fait l’objet d’un refus de titre de séjour « vie privée, vie familiale » et d’une obligation de quitter le territoire français le 5 août dernier. Adil a fait appel de la décision et le jugement doit être rendu ce mardi 22 novembre par le tribunal administratif de Montpellier. L’audience étant publique, tous ceux qui souhaitent le soutenir sont les bienvenus ! La pétition qui circule sur Internet a déjà recueilli plus de 7000 signatures : http://www.sandv.fr/adilsmaali/.

Gumguts avait rencontré Adil le 27 janvier dernier lors du concert du collectif « Je dis de l’impro » au théâtre Gérard Philippe de Figuerolles. Il avait joué aux côtés de la violoncelliste Lucile Pinault. Ce soir-là il était heureux et très ému : c’était l’anniversaire de sa mère…

reportage : François, Manue

Contact : souteniradil@gmail.com
http://www.myspace.com/araboandalou

Publicités




Le Colonel mène la piste…

11 01 2010

C’est le cirque contemporain qui lance l’année 2010 à Montpellier ! Mais le quatrième volet des Scènes publiques a bien failli passé inaperçu. D’abord parce que la mairie n’a quasiment pas communiqué sur l’événement ; ensuite parce que le froid a rendu les conditions d’exercice très difficiles pour les artistes. Hommage particulier à la compagnie Bis Repetita qui a maintenu son spectacle en extérieur dans un froid polaire ! Sous le chapiteau du P’tit Cirk se cachent trois anciens membres du Cirque du Soleil, du Cirque Plume, des Arts Sauts et d’Archaos. Leur spectacle « Tok » est un manège poétique où se pressent les personnages burlesques et excentriques. Depuis le kiosque à musique, le bandonéon de Philippe Ollivier raconte leur histoire, une histoire russe…

Reportage : François, Manue

http://www.leptitcirk.fr





La scène du ring

12 12 2009

La boxe chez Denis Fournier c’est d’abord une histoire de famille. Une culture née de l’après-guerre lorsque la France se passionne pour un certain Marcel Cerdan. Denis voit le jour à Montpellier six ans après le titre de champion du monde du « bombardier marocain ». Le décor est planté, le petit Denis traînera ses guêtres dans les salles de boxe et montera sur le ring. Mais c’est une autre de ses passions qui va le révéler au grand public : la musique. Et pas n’importe quelle musique. Celle qui permet une grande liberté d’improvisation ; le Jazz. Véritable déclaration d’amour au noble art, « L’appel du ring » convoque les plus grands noms de la boxe (formidable séquence d’entraînement de Mohamed Ali) aussi bien que les amateurs des clubs de boxe du Sud de la France. On sort du spectacle groogy, les paroles de De Niro (dans Raging Bull) encore dans la tête et la rétine imprégnée par cette photo de Miles Davis, le poing serré sur le ring.
Du grand art.

reportage : François, Maël

http://www.myspace.com/denisfournier
http://www.denisfournier.fr/
http://www.lachapelle-gely.com