Ballades sensibles et inspirées

20 07 2013

Une heure et quart de concert plus tard… Poussin a gagné son pari ! Le quintet a convaincu avec des compositions plus longues que le format pop standard, qui oscillent entre la folk urbaine et le rock, où la profondeur des textes et la texture de la musique se rejoignent, où les cordes apportent autant à l’esthétique du projet que l’omnichord. Les textes en anglais de Cyril Douay – pour la première fois au chant lead – collent parfaitement à ses mélodies qui restent longtemps graver dans nos têtes. En la matière, mention spéciale à Wish I could (wait so long) et à son superbe final !

Lire le reste de cette entrée »

Publicités




Il faudra compter avec Poussin !

2 07 2013

Six mois après le lancement de son nouveau projet musical, Cyril Douay est rassuré. Son petit dernier, Poussin, ressemble à ce qu’il désirait au départ :  « un truc neuf, neutre, qui ouvre plein de possible« . L’ancienne moitié des Acrobates (avec Laurent Montagne) avait crée The Chase pour jouer aux côtés de Sophie Moryoussef dont le chant l’inspirait. Lorsqu’elle a quitté le navire, il y a un an et demi, The Chase n’avait plus vraiment de raison d’être. D’autant plus que le style musical « pop léger » ne correspondait plus à ce qu’il avait envie de faire. Jeune quadra, ce mélodiste de talent voulait faire passer davantage de profondeur dans sa musique : « J’ai toujours adoré les cordes, précise-t-il, je voulais m’entourer de musiciens qui apportent leur part à l’esthétique du projet« . Pas étonnant de retrouver dans l’aventure Romain Preuss (guitariste de Scotch & Sofa) et Laurent Guillot (batteur et complice de The Chase). Dans son précédent groupe Cyril Douay composait tout. Désormais il donne une direction artistique et les autres s’en emparent.  « On a tout à créer avec Poussin, prévient-il, une histoire à raconter, un style de musique à trouver« . L’envol s’est plutôt bien passé…

Lire le reste de cette entrée »





Magistrale interprétation de My Funny Valentine !

17 12 2012

A l’occasion du festival 34 Tours, Scotch & Sofa nous a gratifié d’une magnifique version de My Funny Valentine, standard du jazz s’il en est (joué entre autres par Chet Baker, Frank Sinatra, Ella Fitzgerald, Miles Davis, etc). Un titre que le duo montpelliérain avait préparé pour la Nuit Chet Baker du Domaine d’Ô cet été. Mais quand on est fan du trompettiste et chanteur américain comme peut l’être Romain Preuss (Scotch), pas question de présenter une version déjà entendue ! Ils gambergent pas mal, veulent apporter quelque chose de différent. Chloé Monin (Sofa) joue deux accords avec son Sanza, piano à pouces africain, et Romain a l’idée de guitare électrique saturée sur les refrains. Ils tiennent leur version ! Le reste est du domaine de l’immatériel. D’une présence incroyable sur scène. D’une interprétation qui vous donne des frissons…


Lire le reste de cette entrée »