Les bonnes vibrations de Bumcello…

10 12 2012

Un concert de Bumcello est toujours un événement. Inclassable musicalement, le duo composé de Cyril Atef (batterie, percussions) et de Vincent Ségal (violoncelle, basse) est passé maître dans l’art de l’improvisation. A l’occasion de la sortie de leur septième album « aL », enregistré en deux jours avec la complicité du chanteur Tommy Jordan, ils sont venus faire grimper la température de Victoire 2 lors du festival 34 Tours. Gumguts a pu capter quelques bonnes vibrations…

Lire le reste de cette entrée »

Publicités




Kanazoé attend des répercussions

9 04 2010

Soutenus par l’association montpelliéraine Youth & Soul, Kanazoé et ses complices percussionnistes Benjamin Diviné et Laurent Besson jouent une partie de leur carrière le 14 avril au Satellit’ Café de Paname. Devant un parterre fourni de décideurs musicaux (labels, tourneurs, producteurs), ils vont présenter les contours de leur nouvelle formation orientée musique actuelle : Kanazoé Répercussions. L’art consiste à incorporer les balafons du Burkina au slam du poète toulousain Madhi Serie et à la batterie d’un monstre des percus de Guinée, Dartagnan Camara (soliste du Circus Baobab et batteur de Ba Cissoko). Petit montage des derniers enregistrements de Kanazoé pour se mettre dans l’ambiance…

François

http://www.myspace.com/kanazoe

A 21H au Satellit’Café (10/8€)
44, rue de la Folie Méricourt – Paris 11
Métro St Ambroise ou Oberkampf





La scène du ring

12 12 2009

La boxe chez Denis Fournier c’est d’abord une histoire de famille. Une culture née de l’après-guerre lorsque la France se passionne pour un certain Marcel Cerdan. Denis voit le jour à Montpellier six ans après le titre de champion du monde du « bombardier marocain ». Le décor est planté, le petit Denis traînera ses guêtres dans les salles de boxe et montera sur le ring. Mais c’est une autre de ses passions qui va le révéler au grand public : la musique. Et pas n’importe quelle musique. Celle qui permet une grande liberté d’improvisation ; le Jazz. Véritable déclaration d’amour au noble art, « L’appel du ring » convoque les plus grands noms de la boxe (formidable séquence d’entraînement de Mohamed Ali) aussi bien que les amateurs des clubs de boxe du Sud de la France. On sort du spectacle groogy, les paroles de De Niro (dans Raging Bull) encore dans la tête et la rétine imprégnée par cette photo de Miles Davis, le poing serré sur le ring.
Du grand art.

reportage : François, Maël

http://www.myspace.com/denisfournier
http://www.denisfournier.fr/
http://www.lachapelle-gely.com