ISI c’est mieux !

31 08 2009

Dommage que les montpelliérains ne soient pas plus férus d’expériences sonores et visuelles ! Car des festivals comme Insurrection Sentimentale Illimitée (ISI) on en reprendrait bien toutes les semaines.
La confrontation de la musique électronique minimale et des arts plastiques a parfaitement tenu ses promesses dès la journée d’ouverture (salle Pétrarque). Baigné par les compositions toujours très mélodiques de Jérôme Chassagnard (Ab Ovo), le visiteur a pu apprécier les projections vidéos de Bérénice Belpaire et s’interroger devant les oeuvres plastiques de Damien Aspe.
A Grammont, pour le concert de clôture du samedi soir, Franck Bretschneider a laissé l’auditoire pantois devant ses productions de sons « infimes » et ses formes visuelles tracées au laser. Une expérience à nulle autre pareille… Si ce n’est peut-être l’émotion qui vous parcourt l’échine à l’écoute des morceaux du duo lyonnais Paral-lel. Une furieuse envie de danser déjà présente sur l’album « Upgrade to mutant sheep » et qui atteint des sommets sur leur nouvel opus « Freaks Rock ». De l’électro Breakbeat comme on aime.

http://www.myspace.com/ insurrectionsentimentaleillimite
http://www.myspace.com/damienaspe
http://www.myspace.com/abovomusic
http://www.myspace.com/pll

Reportage : François, Maël, Vincent
Bande son : « In some ways », Ab Ovo

Publicités