Coltman et le come-back du sifflet

19 02 2013

En tournée pour la promotion de son deuxième album Zero Killed – quatre ans après la sortie de Stories from the Safe House – le plus francophile des chanteurs britanniques a enthousiasmé Victoire 2 lors du festival 34 Tours. Succédant à la révélation locale Muhadib et aux rémois de Bewitched Hands, Hugh Coltman a déroulé ses nouvelles productions confectionnées dans un écrin de velours. Harmoniciste de talent, le crooner se mue aussi en siffleur hors pair sur le titre Stranded. Un hommage à un ancien champion du monde de sifflet croisé dans un bar irlandais un soir de mariage…

Lire le reste de cette entrée »

Publicités




Adil Smaali reste à Montpellier !

13 12 2010

Le groupe montpelliérain Simsim (Arabo-Andalou/Flamenco) ne sera pas décapité une deuxième fois ! Alors que Saïd Aguili, joueur de oud et de banjo avait été expulsé vers le Maroc en février 2006 – avant de pouvoir revenir en 2007 – Adil Smaali ne subira pas le même sort. Le tribunal administratif de Montpellier a en effet annulé l’arrêté préfectoral qui exigeait qu’Adil quitte le territoire français (lire l’article du 19 novembre ci-dessous). C’est une victoire mais aussi un soulagement pour ce jeune chanteur et guitariste plein de talent ! La mobilisation des réseaux sociaux et des milieux culturels a bien fonctionné puisque la pétition en ligne a recueilli plus de 8000 signatures.

François

http://www.myspace.com/araboandalou
http://www.sandv.fr/adilsmaali





Gumguts soutient Adil Smaali !

19 11 2010

Muni d’un visa long séjour, Adil Smaali est arrivé en France en 2005 en provenance du Maroc. Agé de 16 ans, il a été pris en charge par le conseil général de l’Hérault au titre de l’aide sociale à l’enfance. A sa majorité il a bénéficié d’une formation régionale de technicien du spectacle. Depuis 6 ans, Adil a construit sa vie professionnelle et privée à Montpellier. Très investi dans la vie culturelle locale, ce jeune musicien a intégré le groupe SimSim comme chanteur et il a joué dans le collectif « Je dis de l’Impro ». Il s’est produit aux Internationales de la Guitare, au Festival Arabesques, au Festival de Grabels, etc.

Intermittent du spectacle est un vrai métier !
Bien qu’intermittent du spectacle, Adil Smaali a fait l’objet d’un refus de titre de séjour « vie privée, vie familiale » et d’une obligation de quitter le territoire français le 5 août dernier. Adil a fait appel de la décision et le jugement doit être rendu ce mardi 22 novembre par le tribunal administratif de Montpellier. L’audience étant publique, tous ceux qui souhaitent le soutenir sont les bienvenus ! La pétition qui circule sur Internet a déjà recueilli plus de 7000 signatures : http://www.sandv.fr/adilsmaali/.

Gumguts avait rencontré Adil le 27 janvier dernier lors du concert du collectif « Je dis de l’impro » au théâtre Gérard Philippe de Figuerolles. Il avait joué aux côtés de la violoncelliste Lucile Pinault. Ce soir-là il était heureux et très ému : c’était l’anniversaire de sa mère…

reportage : François, Manue

Contact : souteniradil@gmail.com
http://www.myspace.com/araboandalou