Si Chloé m’était comptée…

14 07 2011

Dédié à la compagne de l’artiste, Chloé donne le ton du nouvel album de Julien Fortier. Un album intime et viscéral où la poésie sonne toujours juste. Ainsi « Chloé » donne véritablement envie de « voir une étoile digne de ce nom dans la ville de lumière »… La complicité avec le pianiste Florian Beigbeder transcende cette version enregistrée en appartement le 11 juin dernier.

cadrage/montage :
François Revouy, Vincent Bonneaud
ingé son :
Florian Staub
mixage son :
David Darmon
post-prod :
François Revouy

http://www.myspace.com/julienfortier

Publicités




Julien Fortier et ses anges…

7 07 2011

C’était le 11 juin dernier dans un atelier des Beaux-Arts transformé en appart cosy et chaleureux. Julien Fortier inaugurait les concerts privés de Gumguts accompagné d’une troupe de six musiciens devant un public bondé (Florian Beigbeder au piano, Vincent Darty à la guitare, Lesly Andral à la basse, Olivier Merlet au violon, Florent Morisot au Trombone et Tankred à la batterie). Dans la lignée de l’album « Chloé » sorti au printemps, le poète Fortier a livré une prestation habitée de part en part. De quoi faire s’arrêter quelques anges…

cadrage/montage :
François Revouy, Vincent Bonneaud
ingé son :
Florian Staub
mixage son :
David Darmon
post-prod :
François Revouy

http://www.myspace.com/julienfortier





Concert en appart, 2ème !

17 06 2011

Après une première soirée riche en émotions aux Beaux-Arts avec Julien Fortier et ses musiciens, Gumguts remet le couvert le lundi 27 juin du côté de la gare Saint-Roch. Cette fois c’est le Skeleton Band qui sera à la manoeuvre. Après un premier album Preacher Blues salué par la critique en 2008, la bande aux frères Jacob a réédité la performance avec Bella Mascarade sortie en mars dernier. Mais c’est encore sur scène que le groupe montpelliérain impressionne le plus, comme lors de ce fameux concert au Rockstore en première partie des californiens d’Akron Family. En piste avec le Skeleton Band donc, pour un numéro de cabaret blues, folk, rock et jazz surprenant et jouissif.

En raison du nombre limité de places, il est demandé de réserver par mail en envoyant ses nom et prénom à undergroundfeeling@yahoo.fr. Plus d’infos sur le facebook de Gumguts. Les portes de l’appartement ouvriront à 19 heures.





Concerts en appart, première !

1 06 2011

Jeudi 16 juin Gumguts organise son premier « concert en appart » aux Beaux-Arts. Julien Fortier et ses musiciens investissent un superbe lieu dont l’adresse sera communiquée exclusivement aux gens qui s’inscrivent par mail ! Attention, l’entrée des « concerts en appart » est payante : 10 euros dont 5 euros d’adhésion à l’association (les adhérents ne payent que 5 euros). Une voix à la Tom Waits, des textes qui évoquent les poètes maudits, une provocation à la Gainsbourg, Arno et Edouard Bear, Fortier l’acteur-chanteur-poète est un personnage. Après avoir développé le groupe Aménie, il oeuvre désormais en solo et présentera les morceaux de son nouvel album « Chloé ». Petit teaser pour se mettre dans l’ambiance…

En raison du nombre limité de places (40), il est demandé de réserver par mail en envoyant ses nom et prénom à undergroundfeeling@yahoo.fr. Plus d’infos sur le facebook de Gumguts. Les portes de l’appartement ouvriront à 19 heures.





Le Skeleton… the road

5 05 2010

En marge du concert que Le Skeleton Band a donné au théâtre Jean Vilar avec NaTYoT, Alexandre Jacob nous a accordé une petite interview histoire de faire le point sur l’actualité du groupe. Tournée, expérimentations et sortie d’album sont au programme des six prochains mois. Folk alors !

Reportage : François
captation concert Victoire 2 : François, Maël, Gwen et Raph.

http://www.myspace.com/alexandtheskeletonband





La fièvre du dimanche soir…

1 03 2010

Il en est des concerts à Montpellier comme des grandes marées… pendant longtemps on ne voit rien venir et puis quand c’est là, ça attaque sur tous les fronts ! Dernier exemple en date, la programmation de ce dimanche 28 février dans trois hauts lieux des nuits montpelliéraines. Tandis que Shalakata faisait grimper la température de l’Antirouille au rythme de la transe afrobeat (reportage à suivre), le Dure-War Tour (Dure-Mère + Head-War) électrisait le Mojomatic avec ses ambiances noise et post-punk. L’excellent niortais Bud Mc Muffin (garage/country) était programmé de son côté au Secret Place dans le cadre du week-end « One man band » en compagnie du bluesman expérimental Honkey Finger. Si les concerts sont l’opium du peuple, alors le dimanche est devenu le jour du trip !

François


http://www.myspace.com/shalakata70
http://www.myspace.com/duremere
http://www.myspace.com/headwarinfo
http://www.myspace.com/budmcmuffin