Bonnes nouvelles de la planète funk !

6 08 2011

Entre un été pourri et une actualité déprimante, il n’y a guère que la musique pour retrouver un peu la pêche. Le 29 août, direction Trinidad pour la sortie du deuxième album d’Anthony Joseph & The Spasm Band, « Rubber orchestras ». Celui qui avait enflammé Fiest’A Sète en 2009 revient avec un skud tout aussi explosif. Le titre « Money Satan » est en téléchargement libre à l’adresse http://myrebirth.fr/2011/07/11/telechargez-gratuitement-un-morceau-du-nouvel-album-danthony-joseph/. La super bonne nouvelle c’est qu’Anthony Jospeh est programmé au Jam le 26 novembre prochain dans le cadre des concerts Cosmic Groove !

Bruno Guichard nous aura au préalable régalé en programmant les Kings Go Forth le 12 novembre. Emmenés par Andy Noble, fondateur du label Lotus Land Records et par le chanteur vétéran black de Milwaukee Black Wolf, les Kings Go Forth délivre un soul/funk chauffé à blanc à l’image de leur album « The outsiders are back » sorti dans les bacs au printemps 2010. A écouter de toute urgence…

Enfin, tous ceux qui ont vu la londonienne Gizelle Smith au Jam en octobre 2010 se réjouiront d’apprendre que les Mighty Mocambos qui l’accompagnaient sur scène sortent leur premier album le 4 octobre 2011. Au featuring de « The future is here » on retrouvera notamment les légendes du hip-hop Afrika Bambaataa et Charlie Funk. Titre à écouter ici : http://www.mixcloud.com/groovement/groovement-agent-j-5jul11/. Si avec tout ça vous n’avez pas retrouver le moral, c’est à n’y plus rien comprendre !

Publicités




Week-end au sommet !

9 12 2009

Tout commence au Rockstore ce mercredi 9 décembre avec la fusion ska de La Ruda. Puis direction Victoire 2 vendredi, pour le set groovy de Naomi Shelton & The Gospel Queens relevé à la sauce funk-tropicale d’Anthony Jospeh & the Spasm Band. Un Anthony Jospeh qui nous avait régalé cet été à Fiesta Sète. Vous n’êtes pas libre vendredi soir ? Pas de problème : le plus londonien des artistes de Trinidad remet ça le lendemain dans le cadre plus intimiste du Jam. Sauf que le plus parisien des rappeurs américains, Adam Turner aka Beat Assaillant, prend lui d’assaut Victoire 2 !

Spy
Beat Assaillant présentera les titres de son troisième album sorti à l’automne, « Rhyme Space Continuum », dont on attend avec impatience le premier videoclip : le très stylé Spy (who loved me). Le concert permettra aussi de découvrir le tourangeau Oncle Ben qui fait partie du backing band de Beat Assaillant et qui fait les premières parties de Diam’s en ce moment. Sa reprise de « Seven Nation Army » des Whites Stripes est tout bonnement géniale.
A découvrir dans la selekta videoclips.

François