Shalakata en transe…

3 03 2010

La révolution de Mr Président n’en finit plus d’influencer les sections cuivres de ce côté-ci de la Méditerranée. Montpellier pourrait même se faire une spécialité du style afrobeat. Car dans l’ombre de Fanga, un autre groupe attend patiemment son heure depuis 2002 ; quitte à splitter pour mieux se reformer. La version 2010 de Shalakata a de quoi séduire avec d’excellentes compositions originales (Ransome, Shuffer for Nothing, Make Trouble) et des musiciens en recherche permanente de transe. Sur les pas de Fela Kuti, il faudra désormais compter avec Shalakata.

Reportage : François/Manue/Tatiana

http://www.myspace.com/shalakata70





La fièvre du dimanche soir…

1 03 2010

Il en est des concerts à Montpellier comme des grandes marées… pendant longtemps on ne voit rien venir et puis quand c’est là, ça attaque sur tous les fronts ! Dernier exemple en date, la programmation de ce dimanche 28 février dans trois hauts lieux des nuits montpelliéraines. Tandis que Shalakata faisait grimper la température de l’Antirouille au rythme de la transe afrobeat (reportage à suivre), le Dure-War Tour (Dure-Mère + Head-War) électrisait le Mojomatic avec ses ambiances noise et post-punk. L’excellent niortais Bud Mc Muffin (garage/country) était programmé de son côté au Secret Place dans le cadre du week-end « One man band » en compagnie du bluesman expérimental Honkey Finger. Si les concerts sont l’opium du peuple, alors le dimanche est devenu le jour du trip !

François


http://www.myspace.com/shalakata70
http://www.myspace.com/duremere
http://www.myspace.com/headwarinfo
http://www.myspace.com/budmcmuffin





Fanga trace sa grande route !

10 11 2009

Rien de tel que l’écrin du Jam pour retransmettre l’énergie incroyable de Fanga… Progammé dans le cadre du festival Montpellier à 100%, le collectif montpelliérain a galvanisé son public, mêlant savamment les titres du nouvel album, Sira Ba*, et les standards du mythique Natural Juice. Entre les deux galettes, deux ans de tournée et de reconnaissance mondiale (thanks to Gilles Peterson et son Worldwide) qui auront permis à Fanga de s’imposer comme le porte-drapeau de l’afrobeat français. Seuls les canadiens de Soul Jazz Orchestra nous ont autant bluffé en 2007. Mais là où Natural Juice creusait le sillon de l’afrobeat, Sira Ba s’en éloigne pour trouver sa propre personnalité. Entre accents reggae et échos afro-funk, la route de Sira Ba semble toute tracée… à l’image de l’époustouflant single Dounya.

*Sira Ba signifie « la grande route »

Reportage : François, Gwen, Maël

SIRA BA, dans les bacs le 22 novembre 2009
(Afrokaliptyk Prod / Underdog Records)
Trackslist : Dounya part 1, Bassi té, Yéléko , Follow me, Corruption, Illumination, I go on without you (feat. Winston Mc Anuff), Tiogho Tiogho, Ni ya wouellé, Dounya part 2 (feat. The Togo All Stars).

siraba





So fanga, so good !

8 11 2009

Nous l’avions réalisé cet été avec The Chase et depuis… nada ! Avec le concert du groupe Fanga ce 5 novembre au Jam, nous reprenons enfin les captations vidéos avec deux caméras. Deux petites handycam pour être encore plus près des artistes et du public ! De quoi améliorer encore – si, si c’est possible !- la qualité de nos reportages vidéos. Celui sur Fanga sera en ligne d’ici 24 heures… Mais d’ici là, cadeau bonus : 8 min 48 d’afrobeat live avec le surchauffé « Crache la douleur ».

Reportage : François, Maël