Douze mois en Noir & Blanc

24 08 2009

Une série de portraits aux regards saisissants, des paysages qui étirent leur immensité à l’infini, des scènes de vie impromptues saisies sur le vif. Les clichés de Maël Gaillard parlent tous de Vérité. Et nous touchent en profondeur.
Les douze derniers mois de ce trentenaire stéphanois n’ont pas été roses. Mais l’artiste a puisé dans la photographie la force d’avancer. Trois thèmes résument ce parcours en monochrome : Ange ou Démon, le Temps, la Solitude. On passe de l’un à l’autre, au rythme de ses humeurs, sans chronologie apparente. On se réjouit avec l’artiste de tel éclat de rires chipé sur la plage du Petit Travers. On contemple avec lui la lumière d’un ciel saturé sur les hauteurs de Grenade un soir de février. On est frappé par violence d’un visage que l’on imagine plus souvent angélique que démoniaque. Et ce parcours photographique (initiatique ?) semble irrigué par les murs rouges du Sound Station Bar. S’il fallait un message ce serait peut-être celui-là… derrière l’apparence d’une année en noir et blanc, c’est la vie qui coule toujours dans nos veines.

Passe le temps jusqu’au souvenir de « l’oublie ». A voir jusqu’à début septembre, au Sound Station Bar à Montpellier (quartier gare).

http://tetarpurple.over-blog.com/
http://www.myspace.com/soundstationbarmtp

Reportage : François, Laurence

Affiche expo Maël Gaillard

Publicités

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :